La ménopause – un passage obligatoire dans la vie d’une femme

Définition

La ménopause signale la fin de la période productive d’une femme vers l’âge de 50 ans (entre 45 et 55 ans). Il s’agit d’un processus naturel par lequel chaque femme passe obligatoirement. Ce n’est donc pas une maladie.

En France, il y a environ 10 millions de femmes ménopausées. Le corps produit alors de moins en moins d’hormones sexuelles (œstrogènes et progestérones) ce qui a pour conséquence l’absence d’ovulation et des règles. Avant d’arriver à la ménopause, une femme passe d’abord par la « préménopause », la période féconde après la puberté et ensuite dans la « périménopause », une période qui dure dans la plupart des cas entre deux à sept ans et pendant laquelle les hormones féminines baissent au fur et à mesure.

Niveau d'hormones pendant la ménopause

Source : http://www.sante-sur-le-net.com/

Symptômes

Le manque d’hormones peut déclencher plusieurs symptômes qui sont différents selon chaque femme. Certaines femmes ne constatent pas de symptômes autres que l’arrêt des menstruations. D’autres souffrent de bouffées de chaleur, de sautes d’humeur voire de dépression, de troubles de sommeil voire d’insomnie, d’une forte transpiration pendant la nuit, de troubles ou d’infections urinaires, d’une sécheresse vaginale qui entraine souvent une baisse de la libido, d’une prise de poids ou encore d’une sécheresse de la peau et des cheveux. Les femmes ménopausées sont également exposées à un plus grand risque d’infarctus et d’ostéoporose. Environ 40% des femmes de plus de 50 ans sont touchées par l’ostéoporose.

Femme ménopausée

Source : http://www.askdoctork.com/

Prévention

La ménopause étant un processus naturel, elle ne peut pas être évitée. Cependant, quelques précautions permettent de limiter les symptômes. Il est alors recommandé d’éviter de fumer car cela peut avancer la ménopause de un à deux ans. En outre, pour diminuer le risque de maladies cardiovasculaires, les médecins conseillent de limiter la consommation de café et d’alcool, de pratiquer une activité physique régulière et d’avoir une alimentation saine. L’obésité peut par ailleurs également entrainer une ménopause tardive.

Afin de prendre des précautions contre les maladies qui peuvent être provoquées par la ménopause, il est conseillé de faire régulièrement un bilan sanguin ainsi qu’une mammographie tous les deux ans pour la prévention du cancer du sein.

Traitement

Il n’existe pas de médicament pour « guérir » la ménopause mais il y a différents types de traitements qui peuvent soulager les femmes ménopausées et limiter les symptômes. Pour pallier le manque d’hormones féminines, il existe un traitement hormonal substitutif (THS). Certaines maladies ne permettent toutefois pas l’utilisation de THS et quelques femmes ne les supportent pas. Par ailleurs, la prise d’hormones peut augmenter le risque de cancer du sein, de phlébite ou encore d’accidents vasculaires cérébraux. Il y a également des effets secondaires comme des nausées, des maux de têtes, la prise de poids ou une tension des seins.

Les femmes ne pouvant ou ne voulant pas prendre d’hormones, peuvent avoir recours aux traitements suivants :

  • Compléments alimentaires
  • Phytothérapie
  • Aromathérapie
  • Homéopathie

Ces traitements existent sous plusieurs formes : comprimés, patchs, gels, solutions nasales… Sur Doctissimo, vous trouverez une liste complète des médicaments pour traiter la ménopause. Pour bien suivre votre traitement et minimiser les oublis, Pilbox vous propose une large gamme de piluliers journaliers, semainiers et spécifiques piluliers pour compléments alimentaires et piluliers pour vos traitements homéopathiques.

Sources : http://www.topsante.com/, http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/, http://www.passeportsante.net/, http://www.doctissimo.fr/