Les compléments alimentaires

Définition

Nous consacrons cet article aux compléments alimentaires, actuellement très en vogue. Plus de 25% des femmes et 15% des hommes en prennent régulièrement. Si l’utilisation n’est pas encore aussi répandue qu’aux USA ou dans d’autres pays européens, la consommation en France est en hausse, surtout en hiver ou lors des changements de saison. Si les compléments alimentaires servent à compléter l’alimentation, ils ne la remplacent pas. Au contraire, en présence d’une alimentation saine et équilibrée, l’utilisation de compléments n’est pas nécessaire. Néanmoins, dans des situations précises, ils peuvent combler des déficiences. La prise de vitamines, par exemple, permet de booster l’organisme et de pallier la fatigue.

Les compléments sont vendus sous différentes formes : comprimés, ampoules ou gélules. Ils se trouvent en pharmacie, aux supermarchés, en magasins diététique, parapharmacies et sur Internet. 54% des Français les achètent en pharmacie bien qu’ils ne soient pas pris en charge par l’Assurance maladie. Les plus vendus sont tous les compléments « minceurs ».

Les compléments alimentaires peuvent être divisés en trois catégories :

  • Pour la minceur
  • Pour la beauté (anti-âge, …)
  • Pour le bien-être (anti-stress, anti-fatigue, grossesse, ménopause, anti-cholestérol, stimuler l’immunité, …)

Fatigue

Source : http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/

Le contenu varie selon l’effet souhaité. Les ingrédients les plus connus sont :

  • Vitamines
  • Minéraux
  • Probiotiques
  • Plantes
  • Fibres
  • Acides gras essentiels
  • Antioxydants
  • Acides aminés

Compléments alimentaires

Source : http://www.lexpress.fr/

Pour qui ?

Ils ciblent avant tout les personnes ayant des carences, les femmes enceintes ou ménopausées, les personnes âgées, les personnes ayant des troubles psychiques (comme la fatigue ou le stress) ou digestifs. Les personnes atteintes de maladies veineuses ou de problèmes articulaires et osseux (comme l’ostéoporose ou le rhumatisme) peuvent aussi être concernées.

Lequel choisir ?

Avant de prendre des compléments alimentaires, il est important de consulter un médecin qui vous prescrira les compléments adaptés.

  • En hiver, la vitamine C est très demandée pour pallier la fatigue et donner de l’énergie ainsi que les rhumes, la grippe ou autres. Elle peut également être trouvée dans les agrumes, les choux, les kiwis et bien d’autres fruits et légumes.
  • Une autre solution contre la fatigue peut être le magnésium.
  • Côté beauté, la bardane est une plante appréciée pour son effet positif sur la peau (utilisé contre l’acné par exemple), les ongles et les cheveux.
  • En cas de problèmes de sommeil, le médecin pourra vous conseiller le houblon, la valériane ou le tilleul.

Ceci est une liste non-exhaustive de compléments alimentaires et quelques-uns de leurs bénéfices pour vous donner une idée des différentes utilisations. Pour plus d’informations sur les différents produits disponibles, veuillez consulter LaNutrition.fr ou votre médecin traitant.

Que faut-il savoir ?

Comme évoqué plus haut, un complément alimentaire peut compléter l’alimentation mais il ne s’agit pas d’un produit miracle. Même si les compléments alimentaires ne sont pas considérés comme des médicaments, il convient tout de même de consulter son médecin (ou son pharmacien) avant toute prise pour éventuellement procéder à un bilan biologique au préalable. Et ceci, tout particulièrement pour les femmes enceintes dont l’avis médical est indispensable. Le médecin vous prescrira éventuellement un complément alimentaire adapté à votre alimentation, tout en tenant compte des effets croisés avec certains des médicaments que vous prenez déjà. Bien entendu, il procèdera au suivi médical pour surveiller les effets indésirables tels que des problèmes hépatiques, des troubles cardio-vasculaires ou encore des allergies.

Du fait qu’il ne s’agit pas de médicaments, il n’y a pas de nécessité pour les fabricants de nommer les effets secondaires ni de faire des études de toxicité qui sont obligatoires pour les médicaments. Cependant, les compléments sont réglementés selon les normes européennes, il est donc fortement conseillé de les acheter seulement en pharmacie ou en parapharmacie car les produits que nous trouvons sur internet peuvent être frauduleux.

En outre, il est important de respecter la dose et la durée prescrites et de ne pas prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps. Ils peuvent interagir ou il peut y avoir une surdose s’ils ont les mêmes ingrédients. Il est alors important de bien suivre son traitement et de conserver les compléments alimentaires dans une boîte à pilules comme s’il s’agissait de médicaments, et de les tenir hors de la portée des enfants.

Source : www.lanutrition.fr, www.anses.fr, http://sante.journaldesfemmes.com

Pour tester vos connaissances en compléments alimentaires, faites le quiz sur Doctissimo : Mythes et réalités sur les compléments alimentaires.